vendredi 16 février 2018

L Traitement des ordures ménagères et son prix dans le nontronnais

                          
Savez-vous combien vous payez pour le ramassage des ordures ménagères ? Non ?
Pour le savoir, il faut consulter la feuille de la taxe foncière.
En effet, depuis 2003 le prix est basé sur la surface du logement.




                                                                      Composteur

 Vous êtes une famille nombreuse dans une toute petite maison, alors vous avez de la chance, ce n'est pas cher. Vous vivez désormais seul dans la grande maison familiale ? Vous avez le plaisir de payer au prix d'or le ramassage.
Je me souviens que cette injustice avait fait grand débat dans le village à l'époque

(voir le scan du bulletin municipal ci-contre)
Ma famille n'était pas concernée par le changement de calcul. Nous payions le maximum quand le calcul se faisait au nombre de personnes dans le foyer, plafonné je crois, et rien ne changeait avec le calcul en fonction de la surface. Bien sûr, le prix n'a pas baissé quand les enfants ont quitté la maison et le fait de composter les déchets verts n'apporte pas de bonus.
J'ai demandé à une connaissance qui est seule dans une grande maison, ce qui est prélevé pour les ordures ménagères : 261 € par an. Elle sort un petit sac poubelle toutes les trois ou quatre semaines, trie le papier et le verre et a un coin compost pour les déchets de cuisine. Si elle sort 14 fois par an un sac, le prix de revient est de 14,50 € par sac !


Au mois de décembre 2017, j'ai participé à l'enquête de la revue Que Choisir sur les ordures ménagères publié dans le numéro 566, février 2018. D'après leur tableau le coût moyen par habitant est de 105 € dans le département de la Dordogne.
A cette occasion j'ai vérifié le prix pour ma maison, soit 151 €. En plus je paie 21 € pour ma piscine. En 2011, j'avais fait une réclamation au centre des impôts à cause de cette ligne. Mais il paraît que c'est légal. (Je ne savais pas que je pourrais habiter au fond de ma piscine. Mais peut-être que j'ai une sirène comme locataire clandestine qui, en plus, produit beaucoup de déchets invisibles. Ne me demandez pas comment elle fait. Il faut d'abord la capturer.)
 
                                                                        Poubelle noire

Autrefois, le camion de ramassage venait dans mon hameau. Tous les habitants déposaient les sacs devant mon jardin. Depuis que le camion est plus grand, il ne vient plus. Il faut porter les sacs à 200 m à un petit carrefour. Nous avons droit à deux petits containers noirs et un jaune. Le seul qui déborde parfois est le jaune, qui n'est vidé qu'une semaine sur deux. Au début nous n'avions même pas droit à ce container jaune et les sacs volaient un peu partout.

Quand je prend la route de Saint-Martin-le-Pin, je m'étonne régulièrement de la poubelle qui est posée du côté où il n'y a pas de maison et qui déborde de moitié sur la route. Devant la maison en face, il y a plus de place pour la poser, mais cela ne semble pas convenir au personnel qui ramasse. Pourtant un peu plus loin sur la même route, je double régulièrement ce même camion qui est tout à coup capable de ramasser à droite ET à gauche de la route.
Y-a-t-il un site de la gestion des ordures ? Oui, mais ni les communes, ni la communauté de communes n'ont le lien sur leurs pages web.
Comment le trouver ? Limpide – une fois qu'on connaît l'abréviation impossible à prononcer du Syndicat Mixte de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères de Nontron. http://smctom-nontron.fr/

                                                                     Poubelle jaune

Grace à une publicité de 2015, que je n'ai jamais jetée, car je me demandais toujours si elle ne contenait pas une information utile, je viens de découvrir que ce n'était pas un bulletin de la déchèterie de Nontron, mais du Syndicat Départemental des déchets de la Dordogne (smd3) (http://www.smd3.fr/). Le site ne dit pas pourquoi le chiffre 3 y figure. Par contre il prétend « participer activement à la prévention de production de déchets ». Je n'ai pas l'impression que cette mission est accomplie. Du moment qu'il y a une page facebook …
D'après ce site chaque périgourdin produirait 586 kilos de déchets par an. Je pense que les déchets des industriels y sont inclus. Parce que je suis certaine de ne pas produire une telle quantité d'ordures, ni mes voisins, ou on nous aurait posé des bennes beaucoup plus grandes.

Texte et photos Sigrun Strunk.     Javerlhac

jeudi 15 février 2018

Flow vélo, coule petit vélo !

      
À propos de la « Flow vélo® »





(https://www.lacharente.com/La-Flow-Velo- nouvel-itineraire-velo 
 - Contact: Nicolas  Lemeunier, chargé de mission à Charente

Tourisme  05.45.69.04.83) ou Véloroute n°92 appelée à relier l’île

d’Aix à Thiviers - 290 km) :

J’ai été agréablement surpris d’apprendre que le nom de la future

« voie verte » traversant notre Périgord Vert s’appellera la « Flow

vélo® » ¹, alors que les charentais, qui ont eu les couilles vingt ans

avant nous (les Nontronnais) d’achever le travail dans ce domaine

n’ont pas hésité à appeler leur portion (21 km –

Souffrignac – Le Queroy) « La coulée d’oc » il y a de cela

bientôt deux décennies !

De même, j’ai été très enchanté d’apprendre que la municipalité de

Nontron a récemment inauguré un terrain multisports appelé « City

Parc » ² (Journal Sud Ouest 24 nov. 2017 :

http://www.sudouest.fr/2017/11/24/le-terrain-multisports-a-ete-

inaugure-3975354-

1970.php – et https://www.nontron.fr/la-mairie/actualites/380-
 ouverture-de-l-aire-de-jeux-city-parc )

où l’on se rend compte que le correspondant du journal Sud Ouest

l’appelle « City stade » alors que la municipalité l’a bien baptisé

« City parc » !!! Tant il est vrai que les deux dénominations sont

courantes maintenant dans l’hexagone, l’une (City Parc) venant

de « City Park »…. directement des States, l’autre « City stade »

venant… de chez nous, on en est proud* !

(À Mornac en Charente, il y en a un : c’est toujours un terrain

multisports !)

En continuant ainsi dans notre avilissement à la culture anglo-

saxonne sans nous en rendre compte, en employant des mots ou

expressions dont on ne connaît parfois même pas la signification, il

ne faudra pas s’étonner de perdre un jour notre IDENTITɳ….

Je m’en fous, je sais ce que veut dire « Flow vélo® », je me

ferai sodomiser culturellement en sachant d’où ça vient,

mais nos enfants et petits enfants le subiront en pensant que

c’est naturel, que « Ça a toujours été »…. Mais non !!!



Le Ratinòc.


¹  Non pas que je revendique une appellation en occitan, ce ne

serait pas forcément le propos ou la pertinence, quoi que….

 ²   Là aussi : un mot anglo-saxon accompagnant  (soutenant ?) un

mot français : nos amis  grands bretons en rigolent !

 * « proud » et non pas « prout » c’est comme ça qu’on dit « fiers »

en grand breton.

³ … si ce n’est déjà fait…

® Flow vélo : en quelque sorte : « la coulée à vélo » : l’agence (ou

le cabinet : là, je tire la chasse) qui a en charge la communication

pour cette opération a bien bris soin de déposer la marque….

Qu’elle (ou il : là, je re-tire la chasse) a POMPÉE sur l’appellation

existante de nos amis charentais ! Et ils ont touché quelques

centaines, voire quelques milliers d’euros –et vont continuer à en

toucher- pour ce coup de maître….

Faites circuler, ce n’est pas une Fausse Nouvelle (« Fake News »

en français)… bien que je me méfie de tout ce qui s’écrit « FN » !

 … il serait même trop tard, puisque la communauté de communes

du Périgord Nontronnais a donné son accord à une attribution de

subventions pour cette « opération » lors de son dernier conseil  

communautaire : c’est passé comme une lettre à la poste !

(« Like shooting fish in a barrel » en français de bientôt)




Patrick Ratineaud - Savignac de Nontron.



Qu’est-ce que « le CDD » du Périgord Vert?

Le Conseil de Développement Durable du Périgord Vert est un groupe de personnes-ressources, motivées et compétentes, qui s’impliquent bénévolement en faveur du développement durable de leur territoire de vie.

Institués par la loi Voynet (1999) et confirmés auprès des Pays existants, des communautés d’agglomérations et des grandes communautés de communes par la loi NOTRe (2015) les Conseils de Développement apportent aux élus le concours de la société civile, par des missions de conseil, d’évaluation, de prospective, de communication et d’animation, pour le renforcement du lien social et de la citoyenneté.

Le CDD du Périgord Vert s’est volontairement organisé en groupes locaux pour se rapprocher des Communautés de communes et pour plus de proximité avec les habitants, plus d’écoute et d’expression locale de toutes les personnes intéressées.

Le CDD compte plus d’une vingtaine d’adhérents en pays nontronnais, qui travaillent actuellement avec d’autres acteurs locaux, sur les enjeux de la culture, de la production alimentaire locale et de la communication citoyenne.
Marie-Elisabeth Chassagne. Varaignes. 


mercredi 14 février 2018

Vers un Café associatif en Pays Nontronnais ?


Un lieu de rencontres original et convivial pour les habitants du pays Nontronnais ? Un café associatif animé par des bénévoles, comme il en existe déjà du côté de Brantome ou de Ribérac ? C’est l’idée qui a germé dans la tête de quelques responsables associatifs de ce territoire, et la municipalité de Saint Estèphe est prête à soutenir techniquement le projet.

Mais pour qu'il y ait projet il faut qu’il y ait suffisamment de volontaires motivés. C’est pourquoi cinq associations regroupées vous invitent à une rencontre ouverte à toutes les personnes intéressées, le  mercredi 21 février à 18h30 à Saint Estèphe. Des responsables du Café associatif de Léguillac et du Café Peluche témoigneront de leurs expériences. A l’issue de cette soirée les participants qui le désirent pourront constituer un groupe local pour faire avancer le projet.


Pour l’Union Occitane: Anne-F NADAL

Pour la Scierie: Célie GACHON
   
Pour le CDD Nontronnais: Roland MAQUAIRE
   
Pour  Ren’conte à ciel ouvert: Thierry  LARVOR
   
Pour La Rantelle: Stéphane CALASSOU

Ancien bar, route de Piégut/Bussière, grand parking devant Atout Rêve, face au cimetière (info 06 03 50 03 52)
Alain Dionneau Busserolles